Ghislain Maduma

 

Ghislain Maduma lance ses premiers coups de poing au club de boxe Champion sous l’œil attentif de Paul Evans. L’entraîneur voit tout de suite son énorme potentiel, c’est pourquoi il l’oppose dès ses débuts à des boxeurs d’expérience. Maduma répond sans problème à la demande. Chez les amateurs, il se bâtit une solide fiche de 61 victoires en 78 combats et se voit couronné champion du Québec à cinq reprises. Mais plus important encore, il acquiert une précieuse expérience internationale qui lui servira chez les professionnels.

 

Médaillé d’or aux Jeux du Canada en 2003, Ghislain arbore ensuite l’unifolié aux Jeux de la francophonie en 2005. Il se rapproche peu à peu de son rêve ultime : participer aux Jeux olympiques. En 2007, l’athlète originaire de Kinshasa porte les couleurs du Congo au championnat du monde, à Chicago. Malheureusement, il ne parvient pas à obtenir une place aux Jeux de Pékin lors de ce tournoi de qualification. Amer de son expérience, il délaisse la compétition, mais continue de fréquenter le club de boxe sporadiquement. C’est son entraîneur actuel, Mike Moffa, qui le convainc de reprendre l’entraînement dans le but de faire le saut chez les professionnels.

 

Du temps que Ghislain évoluait parmi les amateurs, on a quelques fois questionné sa condition physique, mais jamais son incroyable talent. Aujourd’hui, toujours aussi impressionnant par sa vitesse et ses habiletés, Maduma est un boxeur complet à l’éthique de travail irréprochable. Constant, précis et méthodique, il ne laisse rien au hasard.